Comment bien isoler un mur ?

Tout projet de rénovation ou de construction doit comprendre un renforcement énergétique. En réalité, l’isolation des murs est un travail qui permet de diminuer les fuites de chaleur, ainsi la mise d’ossature du placage contribuera à rectifier les irrégularités. Les méthodes diffèrent, mais la pose doit être soigneusement faite, pour ainsi éviter des problèmes, comme les moisissures ou les ponts thermiques qui peuvent rompre la barrière isolante.

Qu’est-ce qu’une isolation des murs ?

Isoler les murs peut être une opération importante pendant vos travaux de rénovation. Étant donné qu’une maison doit avoir une efficacité thermique pour pouvoir effectuer des sérieuses économies d’énergie, mais aussi pour intégrer les principes environnementaux. En réalité, les sources de fuites de chaleur et les ponts thermiques, dans une maison peuvent être les toitures, mais aussi les murs.

Pour cela, isoler les murs est un détail à prendre au sérieux pendant une rénovation énergétique, afin de permettre d’améliorer le confort thermique et de diminuer les pertes énergétiques. De plus, même si cela est variable selon le type des matériaux utilisés, les travaux d’isolation des murs en rénovation peuvent aider à renforcer l’isolation phonique de la maison.

Quelles sont les différentes techniques d’isolation des murs ?

Nous pouvons mettre la lumière sur trois options différentes pour l’isolation d’un mur :

  • Une isolation par extérieure ;
  • Une isolation par intérieure ;
  • Une isolation par les murs creux.

Mis à part la méthode optée, la pose doit être effectuée avec tout le soin qu’il faut. Puisqu’une isolation mal faite peut causer des soucis de moisissures voire provoquer des ponts thermiques.

L’isolation par l’extérieur comprend trois méthodes : comme première méthode, il faut commencer par mettre un parement en briques, en appliquant un panneau en fibre de bois sur le mur extérieur, mais en laissant une lame d’air pour enfin mettre le parement en brique. Si vous utilisez un matériau résistant à l’eau, notamment le liège, au lieu de la fibre de bois, il est possible dans ce cas de négliger le vide appelé lame d’air.

La deuxième technique consiste à avoir une finition au crépi : pour cela un panneau isolant en fibre de bois doit être posé sur la figure, sur laquelle il faut mettre un treillis suivi d’une assise d’accrochage pour enfin mettre le crépi. La dernière méthode est celle de finition en bardage bois, un matériau isolant est mis sur le mur, notamment le chanvre, la laine de verre ou les flocons de cellulose, suivis de toujours un panneau en fibre de bois. Ainsi il convient de fixer sur les lattes le bardage final en bois, pour permettre de garder une lame d’air.

L’isolation par l’intérieur est une opération qui offre deux options différentes : en premier lieu, nous pouvons opter pour les panneaux en fibre de bois, où c’est nécessaire de les placer sur le mur intérieur, et finir par mettre une couche d’enduit en plâtre pour la finition. La deuxième option consiste à mettre une couche d’isolant sur le mur intérieur, aboli par un panneau en bois. Les finitions peuvent finir avec une plaque de plâtre renfoncée.

L’isolation par les murs à vide consiste à remplir le vide du mur à l’aide des billes, avec des matériaux comme la laine minérale ou du polyuréthane.

Quelle est la meilleure solution d’isolation des murs ?

L’isolation des murs concerne beaucoup plus les appartements, que ce soit par l’intérieur ou par l’extérieur. Toutefois, il est recommandé de faire attention pour éviter les conséquences d’une isolation mal réalisée. Il est important d’éviter les infiltration d’humidité, pour cela il est essentiel d’avoir une adhérence de mur et l’isolant en bon état, avec une étanchéité rassurante. Le mur doit de toute évidence, être en mesure de résister à l’humidité ascensionnelle ainsi que les pluies. L’intervention d’un professionnel peut faire l’objet d’une bonne alternative. Chaque technique peut avoir son prix, les variations comprennent les matériaux ainsi que le coût des travaux de la pose.