Estimation d’un appartement par le propriétaire : quels sont les droits du locataire ?

Si vous êtes locataire, votre propriétaire peut faire visiter votre appartement dans le but de l’estimer. Il en a tout à fait le droit, mais ses visites doivent se faire sous certaines conditions, que nous verrons ensemble dans cet article. Pour cela, il aura certainement recours à une agence immobilière, où un professionnel estimera objectivement la valeur du logement. Ce dernier pendra en compte plusieurs facteurs, comme sa superficie ou sa localisation. Qu’il veuille le vendre ou seulement connaître sa valeur sur le marché, il est néanmoins important de connaître vos droits et obligations concernant les visites.

Pourquoi votre propriétaire veut-il faire estimer son appartement ?

Que vous soyez locataire d’un logement n’empêche pas votre propriétaire de l’estimer, et cela, pour de nombreuses raisons :

  • le vendre ;
  • connaître sa valeur sur le marché ;
  • pour estimer le loyer : il sera plus réaliste et correspondra aux valeurs du marché ;
  • connaître sa rentabilité.

Pour estimer l’appartement, l’agent immobilier prendra en compte :

  • la superficie de l’appartement ;
  • sa localisation ;
  • le prix de l’immobilier dans votre quartier ou votre ville ;
  • les atouts de l’appartement et ses défauts ;
  • l’environnement : l’attractivité du quartier, les commerces à proximité, la sécurité, etc.

Votre propriétaire a-t-il le droit de faire visiter votre appartement pour l’estimer ?

Lorsque votre propriétaire veut faire estimer son bien, il a tout à fait le droit de faire visiter votre logement. Cependant, ces visites doivent être encadrées et soumises à des conditions.

Pour estimer son bien, il peut faire appel à plusieurs agences, un spécialiste pourra donc visiter votre appartement dans le but de l’estimer. Mais pour cela, vous devrez être prévenu à l’avance, et votre tranquillité et votre intimité ne doivent en aucun cas être dérangées.

A lire aussi : Estimation d’un terrain gratuite en ligne : tous les avantages

Les visites doivent se fairependant les jours ouvrables, vous serez ainsi tranquille durant les jours fériés et les week-ends. Toutefois, les samedis ne sont pas à exclure. Pour les horaires de visite, vous devrez vous mettre d’accord avec votre propriétaire.

Si certains locataires préfèrent que les visites se fassent en leur absence, d’autres, au contraire, préfèrent être présents. Votre propriétaire n’a pas le droit de vous contraindre à accepter des visites en votre absence ou à des heures indécentes. Si un créneau ne vous convient pas, vous aurez tout à faire le droit de refuser.

Pour une meilleure organisation, vous pouvez vous mettre d’accord avec votre propriétaire sur des heures de visites, entre 17h et 19h par exemple. Vous n’aurez donc pas à échanger avant chaque visite et vous ne serez pas dérangé à n’importe quel moment de la journée.

Et si le propriétaire veut vendre son logement ? Quels sont vos droits ?

Vous devez savoir que si votre propriétaire désire vendre son logement après son estimation, vous avez un droit de préemption, c’est-à-dire que vous êtes prioritaire si vous désirez acquérir l’appartement. Toutefois, votre propriétaire a le droit de faire visiter votre appartement même si le délai de préemption n’est pas écoulé.

Si après estimation, votre propriétaire décidait de vendre, il aurait le choix entre deux options :

  • vendre le logement vide : autrement dit sans le contrat de location. Dans ce cas, vous aurez un délai de préavis légal (6 mois avant l’échéance du bail pour un logement vide et 3 mois pour un appartement meublé). Cette possibilité n’est envisageable que s’il a notifié son désir de vendre au moment de l’échéance du bail (3 ans pour un appartement vide et 1 an pour un logement meublé) ;
  • il peut aussi vendre le bail de location : dans ce cas, vous ne serez pas obligé de quitter votre logement après la vente de votre appartement et du contrat. Vous continuerez à le louer sous les mêmes conditions, mais avec un autre propriétaire.

Maintenant que l’appartement est vide, comment le vendre ?

Vos locataires ne sont plus dans l’appartement ? Dans ce cas, vous pouvez réaliser les premières étapes de vente, et pourquoi pas, faire une première estimation de prix. Pour ce faire, plusieurs solutions s’ouvrent à vous.

La première solution pour faire l’estimation d’un appartement est relativement simple. Vous devrez être équipés d’un smartphone ou d’un ordinateur, tous les deux connectés à internet. Vous n’aurez qu’à simplement vous diriger vers des outils d’estimation d’un appartement en ligne. Ces derniers vous permettront de connaître la fourchette du prix de vente. Néanmoins, cette estimation n’est pas toujours affinée. Vous pourrez ainsi vous diriger vers des outils en ligne dans le but d’affiner le prix grâce à des fonctionnalités plus poussées (prise en compte du marché de votre région ou de votre département.).

Toutefois, si vous désirez avoir une véritable estimation d’un appartement, nous pourrons que vous conseiller de faire appel à une agence immobilière ou à un agent immobilier indépendant. Ces deux professionnels vous permettront de connaître le prix de vente selon l’état du marché de votre ville.

Certes, faire appel à un agent immobilier indépendant ou à une agence immobilière peut couter un peu plus cher, mais vous aurez la possibilité d’avoir un prix fixe. À côté, vous pourrez toujours utiliser des outils en ligne payants qui vous permettront à leurs tours d’avoir une estimation d’un appartement proche de celle du professionnel. Si vous n’avez pas l’intention d’être aidé par un professionnel, dans ce cas, les outils d’estimation en ligne gratuits seront largement suffisants. Vous n’aurez qu’à ajouter à côté de ça le pourcentage vis-à-vis du marché de l’immobilier dans votre département, votre ville ou celui de votre quartier. Alors, prêt à vendre votre appartement ou votre maison ?